Un CF50 dans le garage

Questions mécaniques sur C50, C100, C102, C110,C114,C320
Avatar de l’utilisateur
Tiger.09
Messages : 1318
Enregistré le : 01 Juin 2015, 00:04
LOCALISATION : Ariège & Yvelines

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Tiger.09 » 16 Sep 2016, 20:42

Dominique : super !!!! c'est vrai qu'on les aime bien nos grosses Honda (plus de 125 :lol: :lol: :lol: ) mais les 50 ont une saveur particulière ;) ;) ;)
ton récit nous a fait vivre ces années pendant lesquelles pour patienter avant d'avoir le "vrai" permis ou la "licence" on roulait 50, merci bien pour tes talents de conteurs !!!

je disais que les 50 ont une saveur particulière même et peut-être surtout de nos jours, et comme disent Aurélia, CBX, Ise et tous ceux qui t'ont lu, on trouve des 50 et même des Honda Amigo, C50, CB50, SS50 etc de quoi retourner à nos 15 ans suivant ses moyens et ses envies ;) ;) ;)

en plus des sorties spéciales 50 sont organisées un peu partout, exemple not' forum en organise 2 : le 2 octobre 2016 Yvelines'n Mob et début/mi-mars Mobs'n Paris ;) ;) ;) et nous serions tous très heureux qu tu te joignes à nous !!!

à+

Tiger

Dominique
Messages : 12
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Dominique » 18 Sep 2016, 21:56

Bonjour
Merci à tous pour vos compliments et content que cela vous ait intéressé.
J'avais écrit un peu d'une traite et me relisant j'ai trouvé quelques escarbilles; comme ces "joints entre culasse et cylindre"
en fait les joints toriques assurant l'étanchéité des passages des tiges de culbuteurs.

Pour compléter si ça vous intéresse : les photos en noir & blanc ont été prises dans le bois de Saint Cucufa sur les hauts de Rueil-Malmaison,
là même où dans les années 50 /60 se déroulait un fameux Trial international. Malgré sa faible puissance le petit monocylindre 4 T
du CF50 avait un peu de couple à bas régime, suffisamment pour s'amuser un peu en adresse et équilibre sur les zones sinueuses,
mais pas suffisamment pour s'élancer en force sans élan sur les longues pentes. Cet endroit était une sorte de point de rendez vous
avant que cette pratique ne soit interdite.

Les balades et sorties en 50cc nous en faisions aussi déjà à quelques uns, et à cette époque où la pratique de la moto était presque à l'agonie,
il n'était pas rare, par exemple en parcourant la vallée de Chevreuse en plein hiver, de nous faire saluer fraternellement par des "vrais" motards
roulant en BMW, Norton, Triumph; je ne vous dit pas alors notre fierté qu'ils nous considèrent comme des vrais amoureux du deux roues...

Il y a déjà pas mal d'années, j'avais vu sur le salon Rétromobile un artisan restaurateur qui présentait un C110 entièrement refait,
"comme neuf" mais il était parti d'une base absolument complète, défraichie mais non abimée, me disant que la restauration
pouvait se compliquer avec la recherche de pièces manquantes. Je ne me souviens plus du prix qu'il m'avait annoncé pour
cet exemplaire... élevé bien sûr mais pas démentiel non plus.

Entreprendre une restauration de ce genre serait à ma portée car j'ai déjà restaurée entièrement une Austin Mini 850 de 1966
démontant absolument tout jusqu'à la dernière pièce et refaisant tôlerie, et tous les éléments mécaniques, ne "sous traitant"
que la peinture extérieure. Sept ans de travail au total avec bien sûr quelques pauses pour décompresser du ras-le-bol
qui survient toujours à intervalles réguliers dans ce genre d'aventure.
Cette restauration était un moyen de mettre un pied dans le domaine de la restauration sans prendre trop de risques, et dans le monde de la voiture ancienne avec des moyens financiers limités. Sur sept ans de travail, c'est aussi étaler les dépenses sur la même période.
Ce qui est injuste c'est de penser qu'à peu de choses près, j'y aurais passé autant de temps et dépenser presque autant d'argent
que si j'avais restauré une Triumph TR3 ou la MGA de mes rêves. C'était mon ambition de passer ensuite à la restauration
de cette voiture, mais connaissant ma manie du fignolage, y consacrer à nouveau sept ans et ensuite rouler avec la peur au ventre de se la faire bigner et l'oreille inquiète du moindre bruit comme j'étais justement en train de l'expérimenter avec mon Austin ? Finalement j'ai renoncé à ce projet.

Bien sûr si je tombais par hasard sur une "base" complète juste à rafraîchir ou un spécimen "prêt à rouler" je prendrais ça comme un signe du destin, mais de là à me mettre en quête de l'objet en mauvais état et m'assujettir à un projet de restauration il y a un grand pas. D'ailleurs comme tous les retraités, c'est bien connu, "je n'ai plus une minute à moi" et côté sorties, groupes et tout ça, vu qu'à présent je vit sur l'ile d'Oléron où il n'y a pas une forte activité de cette catégorie de machine, c'est le moins que l'on puisse dire, ce serait un peu "bande de vieux jeunes à moi tout seul" :D

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5507
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Aurelia B20 » 19 Sep 2016, 05:57

Merci pour ce complément aussi passionnant que le reste ! ;)

Nous sommes plusieurs ici à restaurer ou avoir restauré des automobiles, d'ailleurs si tu creuses un peu mon pseudo tu comprendras ! C'est effectivement un travail de longue haleine. qui demande de vraies compétences, surtout en matière de tôlerie-formage que, personnellement, j'ai sous-traité, c'est un vrai métier.

Restaurer une petite mob comme le CF50, c'est du pipi de chat à côté d'une Mini 850. Tu pourras suivre la restauration du mien ici-même d'ici quelques temps, si tu veux t'inspirer. En 2 ou 3 mois je pense, il va retrouver son état d'origine, sortie d'usine, je viens d'ailleurs de trouver une selle neuve d'origine sur ebay pour moins cher que la réfection de la mienne par un sellier ! 8-) (http://www.ebay.fr/itm/172345224854)

Quant à ton isolement sur l'ile d'Oléron, c'est une excellente raison pour en sortir de temps en temps et te joindre à nous pour une sortie 50cc, si tu n'as pas de mob on trouvera toujours quelque chose à te prêter ;)

Merci encore pour ton intervention, on est tous sous le charme !
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5507
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Aurelia B20 » 20 Sep 2016, 06:13

Avant que je reçoive des informations à ce propos, je vous pose la question : connaissez-vous un cyclo fabriqué par Honda Alost dans les années 60 qui s'appelait le GT50 ???

Non ? Ben moi non plus, et pourtant il a existé, je pourrais vous en dire plus d'ici quelques jours ! ;)

Un indice : la partie cycle est issue du modèle CS90 ... donc ça doit ressembler au C320/CF50 :mrgreen:
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
philard
Messages : 1838
Enregistré le : 29 Mai 2015, 18:38
LOCALISATION : Arbre Belgique
Contact :

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar philard » 20 Sep 2016, 07:27

Jamais entendu parler de ce GT50 chez Honda, chez Yam oui... :oops:
« Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon. »Jean-Claude Van Damme

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5507
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Aurelia B20 » 20 Sep 2016, 07:47

Moi non plus, et pourtant :

Image
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5507
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Aurelia B20 » 21 Sep 2016, 12:31

Bon, j'ai reçu ce matin ce "carnet d'instructions GT50", et grosse déception : l'intérieur est strictement identique, à part quelques détails, à celui de mon CF50/C320 que j'ai publié plus haut dans ce post ! :shock:

Les 2 différences notables entre ces 2 manuels :
- taux de compression 8.5 : 1 pour le GT50 contre 9 : 1 pour le CF50/C320, puissance 4.5 CV pour le CF50/C320, non indiquée pour le GT50
- il n'y a pas de photo d'ensemble de la machine, uniquement des photos de détails et identiques au manuel du CF50/C320 ... :?

Alors, à quel marché francophone était destiné ce GT50 ? A-t-il seulement existé sous cette dénomination ? Mystère ;)
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Dominique
Messages : 12
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Dominique » 23 Sep 2016, 07:39

Aurelia B20 a écrit :"....
- taux de compression 8.5 : 1 pour le GT50 contre 9 : 1 pour le CF50/C320, puissance 4.5 CV pour le CF50/C320, non indiquée pour le GT50..."


En furetant je suis arrivé sur un site où l'on trouve la "fiche mine" de réception du CF50.
http://lesmordusdugalet.free.fr/images/ ... 50LMDG.pdf
Le taux de compression est indiqué (8,8) mais curieusement l'indication de la puissance ne figure pas devant le régime auquel elle est atteinte :shock:

J'avais complétement oublié cette valeur mais ça me rappelle qu'en mai '68 je m'y était intéressé car à l'époque j'ai roulé avec des cocktails de carburants assez exotiques en mélangeant ce qui me restait de super ou quelques litres ce que j'arrivais à glaner ici ou là avec des essences
"ménagères" comme les "F" "H" en ajoutant un peu de Wynn's "upper cylinder" pour protéger les sièges de soupape.
En revanche côté indice d'octane et pouvoir anti-détonant de ces mélanges ce ne devait pas être terrible vu le taux de compression assez élevé quand même; mais ça roulait :D

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5507
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Aurelia B20 » 23 Sep 2016, 11:03

Il est vrai qu'en Mai 68, on roulait avec ce qu'on trouvait !
Dans ton cas, tu as pris le risque de cocktails plus ou moins explosifs, heureusement que ces petits Honda sont solides et fiables ... :D

Pour les taux de compression, pour être exact, le manuel du CF50 donne 9 : 3 :shock: :shock: Une faute de typo sans doute ;)

Je vous mettrai ici des scans des 2 documents avec les différences, on voit quand même que le manuel du CF50 est plus élaboré que celui du GT50, ce qui me laisse à penser que le GT50 serait antérieur au CF50 ?
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Dominique
Messages : 12
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: Un CF50 dans le garage

Messagepar Dominique » 23 Sep 2016, 12:12

A propos de carburant "explosif" et de CF/CB 50 j'ai le souvenir d'une expérience qui nous était arrivée un jour ou nous revenions d'une balade dans les Yvelines, presque à court de carburant nous avons fait tous les deux le plein, dans une station Azur si je me souviens bien, et à peine avions nous redémarré que nous nous sommes retournés l'un vers l'autre, aussi surpris par le même constat : les machines tournaient comme des fusées, comme si nous roulions soudain avec un carburant super dopé. Pour que cela soit vraiment perceptible à ce point il fallait bien une amélioration de l'ordre d'au moins 20 % Le fait que cela soit également ressenti sur deux moteurs différents ne laissait aucun doute, et cela a duré tout le temps où nous avons roulé sur le même plein. Une fois les réservoirs remplis à nouveau l'effet "magique" avait disparu.
Peut être était-ce simplement une livraison tout juste sortie de raffinerie avec une forte proportion de coupes légères rendant le carburant très énergétique; à l'époque on nous avait aussi parlé d'une possibilité d'essence "aviation" qui aurait été livrée à la place du supercarburant....


Retourner vers « Questions mécaniques sur C50, C100, C102, C110,C114,C320 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité