Ca a failli rater

Questions mécaniques les 125 CG
Avatar de l’utilisateur
B_RIMLINGER
Messages : 277
Enregistré le : 27 Fév 2016, 13:16
LOCALISATION : Colomiers (31)
Contact :

Re: Ca a failli rater

Messagepar B_RIMLINGER » 03 Fév 2019, 20:17

Ise a écrit :
La plaque de fixation du pignon a été sauvagement découpée ainsi qu'un bout d'une des vis... Je me demande bien pourquoi :shock:
Image


Apparemment le pignon est un 14 dents au lieu du 15 habituel. Donc diamètre légèrement plus petit qui fait que la chaine vient toucher la tête des boulons et la plaque de blocage. Il te suffit d'engrener la chaine sur le pignon pour voir et comprendre le problème.

Bruno
Modifié en dernier par B_RIMLINGER le 04 Fév 2019, 18:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
B_RIMLINGER
Messages : 277
Enregistré le : 27 Fév 2016, 13:16
LOCALISATION : Colomiers (31)
Contact :

Re: Ca a failli rater

Messagepar B_RIMLINGER » 04 Fév 2019, 10:04

Ise a écrit :
Ce qui m'arrête c'est que je ne comprends pas

L'huile est dans le bas du moteur
Elle remonte par les conduits des goujons de fixation de la culasse et ceux des tiges de culbuteur
En effet elle peut redescendre le long des soupapes mais comme elles sont étanches je pensais que le but de protéger la chambre de combustion était atteint et que ça s'arrêtait là
Si l'huile glisse le long des soupapes elle arrive aux pipes
J'ai examiné toutes les pipes de mes 3 moteurs en chantier : celles d'échappement sont noires en effet, un noir charbon qui peut être gras si huilé, et donc ça va encrasser mon pot c'est ça ?


Avant toute choses, il faut savoir que les pipes ou conduits d’échappements fonctionnent en pression (expulsion des gaz de combustion). Que les conduits d'admission fonctionnent en dépression (aspiration du mélange air/essence).

Pour la soupape d'admission qui a tendance à aspirer l'huile qui passerai par la queue (ce n'est pas sale) sera brulée par la combustion. Ce qui explique l'état de propreté du conduit d'admission. Donc l'huile provenant de la queue de soupape d'admission ne peut pas remontée jusqu'au carburateur. - réponse à ta question ci après -

Ise a écrit : Pourquoi n'y a-t-il pas de joint sur la queue de soupape d'admission ? Si l'huile glisse par là elle va encrasser mon carbu :o c'est bien plus grave il me semble ?


Pour la présence d'un joint sur la queue de soupape (tu me diras puisque ça travaille en pression - pas de problèmes), il faut se pencher sur des problèmes de températures. En effet la queue de soupape d’échappement et le bout de guide soupape sont "réchauffés" à chaque expulsion des gaz de combustion à haute température. Si il y avait passage d'huile par capillarité, celle-ci serai brulée et formerait de la calamine entre queue de soupape et guide soupape amenant à un grippage de la soupape. D'où la présence d'un joint (qui doit aussi résister à de hautes températures).

La présence de calamine et dépôts noirs dans le conduit d'échappement provient plus de l'huile brulée qui est passée entre les segments.

Ise a écrit : Si l'huile glisse par là elle va encrasser mon carbu :o c'est bien plus grave il me semble ?


- Grand principe de mécanique: tout système à besoin d'une bonne et juste lubrification!
- "Ce n'est pas sale!" - dixit TOUB.

En espérant t'avoir apporter des éclaircissements à tes questions.

Bruno

-ps: si vous avez des choses à ajouter ...

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 4558
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Ca a failli rater

Messagepar cacajou » 04 Fév 2019, 11:07

Oui ,j'ajoute : Très bonne explication .
:P
Quand tu te sens en situation d'échec, souviens-toi que le grand chêne, lui aussi , a été un gland .

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 4090
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Ca a failli rater

Messagepar Ise » 04 Fév 2019, 18:46

:D :D :D :D :D :D :D

Merci Bruno tu es génial !

J'ai droit à une question supplémentaire ? :P

Pourquoi les deux soupapes ne sont pas de la même taille ? La soupape d'admission est plus grande, pourtant ce qui entre dans la chambre et ce qui sort c'est transformé mais ça prend autant de place, non ?

Et génial aussi de m'avoir signalé qu'il manque une dent à mon pignon :mrgreen: Je sais, c'est écrit dessus, mais tu me connais assez on dirait pour avoir deviné qu'il fallait me mettre le point sur le i :lol:
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
B_RIMLINGER
Messages : 277
Enregistré le : 27 Fév 2016, 13:16
LOCALISATION : Colomiers (31)
Contact :

Re: Ca a failli rater

Messagepar B_RIMLINGER » 04 Fév 2019, 19:57

Ise a écrit :
Pourquoi les deux soupapes ne sont pas de la même taille ? La soupape d'admission est plus grande, pourtant ce qui entre dans la chambre et ce qui sort c'est transformé mais ça prend autant de place, non ?


En préambule, il faut savoir qu'il y a plus de gaz de combustion en sortie que de gaz d'admission - et oui le peu d'essence se transforme en gaz (même chose avec la poudre à canon ou la poudre dans les airbag). Expansion des gaz dans un volume donné = augmentation de la pression = force de mis en mouvement. Sans parler de l'augmentation de température.

Là on est dans problème de mise en mouvement et d’élasticité des gaz. Toujours avec les notions de pression (échappement) & dépression (admission).

Pour les gaz d'échappement, c'est simple, le piston les force à sortir. Donc la section de la soupape est fonction du volume à expulser le temps nécessaire pour le faire tout en respectant une certaine pression pour ne pas trop freiner la remontée du piston (pression induite par le volume - vitesse - section du passage. De plus les gaz d'échappement sont en fin d'expansion quand la soupape commence à s’ouvrir.

Pour les gaz d'admission c'est la dilatation de l'air qui se produit avant la mise en mouvement. Donc on augmente la section pour faire passer un volume d'air plus grand dans le même temps, mais à plus basse pression. C'est ce qu'on appelle la constante de pression / volume (à température constante). C'est pour cela que l'on a inventé les compresseurs et les turbo pour maintenir sous pression les conduits d'admission qui facilite le remplissage de la chambre de combustion.

Pour exemple avec une pompe à vélo dont on bouche le raccord, il est plus difficile de comprimer au delà d'un certain point que de tirer sur le manche.

Voilà pour ce soir.

Bruno

Avatar de l’utilisateur
Olidelac
Messages : 216
Enregistré le : 13 Oct 2017, 14:59
LOCALISATION : 31

Re: Ca a failli rater

Messagepar Olidelac » 05 Fév 2019, 09:55

A propos du joint de soupape d'admission.

Je ne connais pas la moto d'Ise, donc je ne sais pas pourquoi il n'y a pas de joint à la soupape d'admission, et je ne connais pas grand chose à la conduite des motos sur routes.
Ce que je raconte, c'est ce que j'ai vu sur circuits.

Sur circuits, on peut souvent remarquer que, tour après tour, la même moto lâche systématiquement un petit nuage bleu au même endroit.
L'endroit en question, c'est par exemple le début de la zone de décélération à la fin d'une partie rapide.
A cet endroit, le pilote "monte sur les freins" et coupe brusquement les gaz.

En coupant les gaz, il ferme le passage des gaz à travers le carburateur.
Comme le moteur continue à tourner, donc à aspirer du côté de l'admission, la dépression de ce côté-là se fait violente, et si un joint de soupape d'admission est défaillant, le moteur avale une bonne quantité d'huile en provenance de la boîte de distribution.
Une partie de cette huile est brûlée et est évacuée sous forme d'un petit nuage bleu, celui qu'on voit depuis le bord de piste.
L'autre partie est évacuée sous forme d'un brouillard de fines particules d'huile.

Si ce brouillard n'est pas très visible depuis le bord de piste, il est très sensible quand on est au guidon de la moto qui suit de trop près la fuyarde de la soupape.
Quand on voit le nuage bleu, il est trop tard : on sait que son pneu avant est peint à l'huile… et c'est à ce moment-là qu'il faut se pencher pour prendre le virage !

(Pierre a vécu cette mésaventure le 9 mai 2010 sur le circuit de Montbeugny, à cause d'une Ducati incontinente, avec sa CB750 Martin qui venait d'être refaite à neuf : http://p9.storage.canalblog.com/96/50/633038/53080617.jpg)

Moralité : quand vous vous baladez en groupe, ne suivez pas de trop près une moto, sauf si vous avez vu son certificat de bonne étanchéité de ses soupapes d'admission.

O.

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 4558
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Ca a failli rater

Messagepar cacajou » 05 Fév 2019, 11:07

Tu me rappelle une anecdote .
Au début que j'avais ma cbx , avant que je ne refasse le moteur, je roulais avec un pote en 750 four .
Il suivait de très prés et portait un cuir marron .
On fait une halte dans un bar et j'éclate de rire en voyant son blouson complétement moucheté de taches , surtout quand il m'a dit : Elle fume un peu ta moto :lol:
Maintenant il suit d'assez loin . Même si elle ne fume plus ou vraiment peu .
Quand tu te sens en situation d'échec, souviens-toi que le grand chêne, lui aussi , a été un gland .

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 4090
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Ca a failli rater

Messagepar Ise » 05 Fév 2019, 18:27

:shock:

Ma parole mais vous êtes des plumes vivantes :lol:

Le boulot c'est fatigant, trop raplapla pour vous lire, ce sera ce WE, merci d'avance :P :P :P
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 4090
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Ca a failli rater

Messagepar Ise » 15 Fév 2019, 09:27

B_RIMLINGER a écrit :
Ise a écrit :
Pourquoi les deux soupapes ne sont pas de la même taille ? La soupape d'admission est plus grande, pourtant ce qui entre dans la chambre et ce qui sort c'est transformé mais ça prend autant de place, non ?


En préambule, il faut savoir qu'il y a plus de gaz de combustion en sortie que de gaz d'admission - et oui le peu d'essence se transforme en gaz (même chose avec la poudre à canon ou la poudre dans les airbag). Expansion des gaz dans un volume donné = augmentation de la pression = force de mis en mouvement. Sans parler de l'augmentation de température.

Là on est dans problème de mise en mouvement et d’élasticité des gaz. Toujours avec les notions de pression (échappement) & dépression (admission).

Pour les gaz d'échappement, c'est simple, le piston les force à sortir. Donc la section de la soupape est fonction du volume à expulser le temps nécessaire pour le faire tout en respectant une certaine pression pour ne pas trop freiner la remontée du piston (pression induite par le volume - vitesse - section du passage. De plus les gaz d'échappement sont en fin d'expansion quand la soupape commence à s’ouvrir.

Pour les gaz d'admission c'est la dilatation de l'air qui se produit avant la mise en mouvement. Donc on augmente la section pour faire passer un volume d'air plus grand dans le même temps, mais à plus basse pression. C'est ce qu'on appelle la constante de pression / volume (à température constante). C'est pour cela que l'on a inventé les compresseurs et les turbo pour maintenir sous pression les conduits d'admission qui facilite le remplissage de la chambre de combustion.

Pour exemple avec une pompe à vélo dont on bouche le raccord, il est plus difficile de comprimer au delà d'un certain point que de tirer sur le manche.

Voilà pour ce soir.

Bruno


Bonjour Bruno :D

Mille mercis pour tes explications toujours complètes et très explicites :P :P :P

Pas le temps de mécaniquer en ce moment :roll: J'aurais aimé naître plus tard, quand la téléportation et le dédoublement seront opérationnels : je laisserais une Ise au bureau et je passerais mon temps au garage ou sur les routes du monde entier sur ma belle CBS verte :P :P :P
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 4558
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Ca a failli rater

Messagepar cacajou » 15 Fév 2019, 11:02

On est tous passé par là et en pire car les 35 heures n'existaient pas .
Perso c'était plutôt 60 et aujourd'hui je me demande encore comment je faisais pour trouver du temps pour la moto :)
Il y a une explication : J'étais plus jeune :D
Quand tu te sens en situation d'échec, souviens-toi que le grand chêne, lui aussi , a été un gland .


Retourner vers « Questions mécaniques les 125 CG »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité