Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Questions mécaniques les 125 S & SL
Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 9768
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar Aurelia B20 » 03 Mai 2019, 10:29

Ise, le principe de la vaporisation est bien connu, même par toi car tu t'es sûrement déjà servie d'un vaporisateur de parfum par exemple, où tu dois appuyer sur un bouton pour compresser de l'air et envoyer ainsi du parfum dans l'air sous forme de micro-bulles ?

Dans ses docs techniques des années 60, Honda mets ce dessin pour expliquer le principe de la vaporisation de l'essence dans un carbu, limpide non ? :mrgreen:

Image
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL K1 - CB350 K2 - CB450 K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 4939
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar Ise » 03 Mai 2019, 11:21

Bonjour :D

Mille mercis pour votre aide, tous vos trucs, je n'y vois pas encore tout à fait clair mais ça vient ;)

Il y a plusieurs choses qui me gênent, dont en effet le coup de l'essence
Car j'ai lu que pour que ça s'enflamme il faut un état gazeux
Du coup je me demandais où dans le circuit l'essence se transformait de liquide en gaz
En fait j'ai lu plusieurs liens où le sujet était abordé, et si j'ai bien compris
L'essence devient gaz, comme d'autres liquides, grâce à la chaleur
Ca se fait donc tout seul quand le moteur est chaud, une fois que le mélange arrive dans le cylindre
L'essence a pour particularité d'être un liquide inflammable, donc même froid ça marche. Il faut en revanche en mettre un peu plus pour compenser les gouttelettes qui restant liquides et plus lourdes se collent partout au lieu de filer vers la chambre
On y arrive en diminuant la quantité d'air, au démarrage, en fermant le volet avec le starter

Je voulais vous dire que pour mes observations j'ai examiné un carbu de CG, qui est différent de celui de la CBS :roll:
En effet sur la CG la vis "de richesse" est située en sortie de carbu, alors que sur la CBS elle est à l'entrée
Il me faut encore lire et relire pour incruster ces infos définitivement, et "voir" quand je lis ou entends tous ces mots...
Il me faut revoir ce que ça implique en termes de flux : en début de carbu on n'agit que sur l'arrivée d'air, c'est donc une vis d'air, et j'imagine que la visser à font revient à ne pas ajouter d'air
En fin de carbu on joue sur le débit de mélange, donc en vissant à fond on conserve la quantité de mélange minimum prévue par le constructeur. En ouvrant on ajoute du mélange.
Si j'ai besoin d'aide au démarrage je vais soit mettre moins d'air en fermant la vis d'air, soit mettre plus de carburant en ouvrant la vis en sortie de carbu ? A revoir...

L'effet Venturi n'a pas de secret pour moi : j'habite dans un gros effet Venturi :lol:
L'Aude est un couloir entre les Pyrénées et la Montagne Noire. On y a beaucoup de vent fort en sorties de couloir, côté mer, ou côté Toulouse selon d'où il vient !

Le papillon m'agace aussi beaucoup
Sur les différents schémas que j'ai pu voir, il est situé après l'aiguille
Il est donc différent du volet de starter, et n'a rien à voir avec le petit volet installé dessus qui s'ouvre "tout seul" quand il est sollicité, actionné par un simple ressort.
Comme après le boisseau il n'y a pas de nouveau volet, je fais l'hypothèse que le boisseau est un système "tout en un", qui fait office à la fois de papillon des gaz puisque actionné par le pilote depuis la poignée, et qui entraîne en plus le positionnement de l'aiguille et donc le débit de mélange lâché depuis le gicleur principal
Je me demande même s'il ne fait pas office de rétrécissement de la buse de circulation d'air pour créer l'effet Venturi, mais là je retombe dans le flou, n'ayant pas encore acquis les notions de pression et dépression, mis à part dans la cuve où j'ai bien compris qu'un niveau élevé d'essence entraîne la pression de celle ci et l'aide à remonter dans les gicleurs...

Pas de soucis pour les HS, ça rend plus digestes mes divagations

J'ai trouvé ce lien https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q ... lPAOeNQ4P3
qui me semble pas mal, mais qui comporte des erreurs comme en page 6 où les deux schémas comportent une vis en sortie alors que le tableau dit que le second a la vis à l'entrée :roll:
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 1509
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar Dominique » 03 Mai 2019, 11:24

Olidelac a écrit :Excuse Ise pour ce HS dans ton sujet.
Mathieu Viollet a écrit :Ou encore le « souffle au cul » cher aux graphistes et architectes d’un temps que je n’ai jamais pas connu

Je viens de prendre un coup de vieux, là !O.


Avec les reports successifs de l'age de départ en retraite,
les anciennes techniques vont de plus en plus se trouver confrontées aux nouvelles :mrgreen:

Image

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 7101
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar cacajou » 03 Mai 2019, 12:09

Bon , tu as presque tout compris .
En fait on parle de mélange gazeux parce que l'air est un gaz .
En vérité le mélange air/essence qui est aspirée par le piston ressemble plus a de la pulvérisation .
Si tu pouvais regarder par l'entrée du carbu quand le moteur tourne à moyen régime tu verrais que c'est plus proche d'une très fine pluie que d'un gaz .
La température du moteur ne change rien à cet état de pulvérisation et si le moteur fonctionne mieux à chaud c'est parce que le mélange s'enflamme mieux .
Effectivement le boisseau fait office de venturi
Pour te donner un exemple , regarde les cracheurs de flammes.
Ils se servent de leurs lèvres pincés juste ce qu'il faut pour envoyer le Kerdane ( pétrole désaromatisé ) en pulvérisation .
En fin de carbu on joue sur le débit de mélange, donc en vissant à fond on conserve la quantité de mélange minimum prévue par le constructeur. En ouvrant on ajoute du mélange.
Non c'est exactement comme pour la vis d'air , si elle est vissée à fond le passage est obstrué.
Si j'ai besoin d'aide au démarrage je vais soit mettre moins d'air en fermant la vis d'air, soit mettre plus de carburant en ouvrant la vis en sortie de carbu ? A revoir...
Le réglage de la richesse ne joue pratiquement pas sur le démarrage , c'est uniquement la fonction du starter .
Déjà voir si le volet ferme complétement .
Mais je vais te dire le fond de ma pensé .
Un moteur qui peine à démarrer à froid c'est plus souvent parce qu'il manque de compression ou d'allumage, ou alors il faut vraiment que la cuve du carbu soit vide .
A la cinquantaine on ne reconnait plus les lettres de prés, mais on reconnait les cons de loin :D

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 4939
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar Ise » 03 Mai 2019, 13:22

cacajou a écrit :Bon , tu as presque tout compris .


:D :D :D

cacajou a écrit :En fin de carbu on joue sur le débit de mélange, donc en vissant à fond on conserve la quantité de mélange minimum prévue par le constructeur. En ouvrant on ajoute du mélange.
Non c'est exactement comme pour la vis d'air , si elle est vissée à fond le passage est obstrué.


Hmmm je crois qu'on dit la même chose, ce serait mieux pour moi :mrgreen:
Je voulais dire que si la vis de sortie est vissée, c'est fermé, et donc la seule quantité de mélange gazeux envoyée au cylindre provient du ou des gicleurs. Que si je dévisse j'ajoute du mélange donc j'enrichis

cacajou a écrit :Si j'ai besoin d'aide au démarrage je vais soit mettre moins d'air en fermant la vis d'air, soit mettre plus de carburant en ouvrant la vis en sortie de carbu ? A revoir...
Le réglage de la richesse ne joue pratiquement pas sur le démarrage , c'est uniquement la fonction du starter .
Déjà voir si le volet ferme complètement .


Oui le volet ferme bien
Ah
La richesse, le ralenti, tout ça c'est pour trouver la consommation d'essence qui va bien, la latitude qu'on accorde au moteur selon son mode de conduite alors... ?

cacajou a écrit :Mais je vais te dire le fond de ma pensée.
Un moteur qui peine à démarrer à froid c'est plus souvent parce qu'il manque de compression ou d'allumage, ou alors il faut vraiment que la cuve du carbu soit vide .


MERCI Cacajou 8-)
(Au moins tu ne me parles pas de mon coup de kick !)

Manque de compression ce serait possible si je n'avais pas un piston et des segments neufs dans un cylindre réalésé, et des soupapes étanches (à peu près hein, je ne les ai pas changées ;) )
La cuve est pleine
Il reste donc l'allumage, ce satané allumage, que Bruno m'a réglé à la lampe stroboscopique... Mais il a pu se dérégler, que ce soit l'avance, ou l'écartement des grains du rupteur :x
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 7101
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Toc toc, pour une CBS c'est ici ?

Messagepar cacajou » 03 Mai 2019, 13:44

Hmmm je crois qu'on dit la même chose, ce serait mieux pour moi
Ca dépend si on parle moteur au ralenti ou en régime .
Si cette vis est complétement fermé au ralenti il n'y aura aucun passage d'essence pour la vis de richesse ni d'air si c'est une vis d'air .
Les deux n'ont d'action uniquement que sur la carburation au ralenti .

La richesse, le ralenti, tout ça c'est pour trouver la consommation d'essence qui va bien
Vu comme ça je dirais oui , :) mais ce serait plutôt pour que le moteur carbure proprement et tourne bien rond au ralenti .
Et aussi sur la phase de progression .
C'est à dire quand tu passe du ralenti à un filet de gaz .
En fait il faut que le dosage air/essence : 15 grammes d'air pour 1 gramme d'essence (environ) , soit pratiquement identique .
Trop riche au ralenti , ça hoquete à la reprise
Trop pauvre au ralenti , ça crée un étouffement
Et cela se contrôle à la couleur de la bougie.
Il faut essayer qu'elle soit identique en faisant un test juste au ralenti sans accélérer et un deuxième test après nettoyage moteur à environ 3000tr/mn
Aller , au boulot miss. :D
Je pense que tu te focalise trop sur ce carburateur .
Qu'as-tu fais comme test au niveau de l'allumage ?
A la cinquantaine on ne reconnait plus les lettres de prés, mais on reconnait les cons de loin :D


Retourner vers « Questions mécaniques les 125 S & SL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité