Des CB 500 de pas la bonne époque

Vous avez des dates, "nous ne sommes pas un Club, donc si des membres du forum veulent organiser quelque chose c'est ici ! "
Avatar de l’utilisateur
Olidelac
Messages : 167
Enregistré le : 13 Oct 2017, 14:59
LOCALISATION : 31

Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Olidelac » 13 Sep 2018, 22:03

Bonjour,

Sur mon forum d'origine, j'ai écrit un compte-rendu qui intéressera peut-être l'ancien promosportif qui vit ici :


En partant à Nogaro, pour la dernière épreuve Promosport de la saison (1 et 2 septembre 2018), j'avais vraiment l'intention de faire un super compte-rendu, bien complet et bien illustré, style MacPepR (un habitant de l'autre forum), avec les essais, les qualifs, les courses, les copains, la mange...

J'avais bien commencé : au départ, première photo sur le stock d'eau prévu pour les trois jours du pilote.
Pour l'assistant, l'eau du robinet convient, mais pour le pilote, il faut un savant dosage d'eau plate et d'eau salée, avec une certaine quantité de certains sels, des bulles d'une grosseur bien précise...

Image


Le campement de notre petit groupe : 6 CB500 : la 77 de Théo, la 100 de Pierre, la 22 de Corentin, la 37 de Romain, et les deux violettes (il ne faut pas dire « rose », ça les agace) des frères Benjamin et Pierre.

Image

Image

Image


Question mange : point de baeckeofe, de confit ou de cassoulet, mais des glacières pleines de barquettes de salades diverses, de farfalles pré-cuites, de tranches de poulet... et, entorse à l'austérité, de quelques boîtes de soda pour le réconfort.

Image


Peu de monde dans l'enceinte du circuit : les parkings sont presque vides, y compris celui des motos des visiteurs, habituellement bondé.

Il faut dire que la Direction du circuit n'est peut-être pas étrangère à cette ambiance :
- interdiction (que j'ai honteusement détournée) à tous les participants d'entrer avec une voiture particulière, y compris sur l'ancien parking (à 1 km des installations),
- interdiction aux participants qui n'avaient pas retenu un box (ça fait des roros !) de s'installer sur le nouveau parking (à proximité des installations),
- chiottes payantes (possibilité d'accès illimité pendant la durée du we en achetant (encore des roros) un bracelet jaune fluo = les chiasseux ne pouvaient pas passer inaperçus),
- et pour finir une seule journée d'essais libres, au lieu des deux sur les autres circuits.

Image

Image

Image

Image


Egalement, beaucoup moins de pilotes que pour les épreuves précédentes :

- il manque ceux qui trouvent que Nogaro est loin.
Pas forcément loin de quelque part ou loin de quelque chose, mais simplement « loin ».
Quand on va à Nogaro, d'où qu'on parte, même si comme moi c'est de 150 km, on trouve que Nogaro, « c'est loin ».

- il manque ceux qui avaient mal évalué leur budget en début de saison et qui ont dépensé tous leurs sous avant la fin de la saison.

- il manque quelques blessés de la saison qui n'ont pas envie de s'en mettre une couche supplémentaire.

- il manque ceux dont les mécaniques sont fatiguées et qui n'ont plus la possibilité de leur refaire une jeunesse, soit par faute de temps, de moyens, ou par manque d'envie de s'engager une fois de plus dans les péripéties des réparations sous contrôle parce que leur moteur a été scellée à la suite d'une bonne performance.
Pierre a eu du mal avec cette partie du règlement en cours de saison : il a fait les courses de Pau, du Mans et de Magny-Cours sans pouvoir intervenir efficacement sur la boîte, et il n'a fini par avoir sa moto en presque bon état que pour Nogaro (et encore, avec un gros manque de puissance).

- il manque enfin ceux qui ne courent tout au long de la saison que pour la course et pour lesquels une dernière course ne changerait plus rien à leur classement.

Image

Image


Par contre, dans chaque catégorie, la dizaine de ceux qui courent pour gagner une des premières places au classement général est au complet, et chez ceux-là, c'est plutôt bouillant, voire agressif : on sent bien qu'il y a des intérêts financiers ou des perspectives d'avenir en jeu chez ceux-là.

Image


Compte tenu de la relative poussivité de sa bécane, Pierre a réussi une bonne qualif (8e) et deux bonnes manches (9e et 10e).
Sur la saison, n'ayant participé qu'à 6 épreuves sur 8, et quelque peu trahi par la mécanique sur 4 des 6 épreuves qu'il a faites, il termine 10e au général : pas mal… il a droit de se reposer.

Image


De courte durée, le repos.
Les cogitations reprennent vite.

Analyse des données de l'Alfano

Image


Théo et Pierre échafaudent des projets d'endurances pour l'automne. Ils ont déjà trouvé leur nom d'équipe : « LA THE-IERRE »

Image


Et pour la saison prochaine, il va falloir étudier très sérieusement la préparation de la mécanique, point le plus faible de la saison 2018.

Il n'a pas fini d'être dans ses pensées, le petitou…

Image


Et moi, je relirai la notice de l'APN.

O.

Avatar de l’utilisateur
cbx
Messages : 2734
Enregistré le : 02 Juin 2015, 19:47

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar cbx » 14 Sep 2018, 07:41

Quand je repense au joyeux bord.. qu'était un we de promosport "de mon temps" : aucune interdiction, aucune anticipation, tout dans l'improvisation. Ni dieu ni maître

Petit souvenir de Nogaro 1977 ou 78 : le vendredi matin le circuit est fermé pour cause de nettoyage de la piste. On s'est quand même pas tapé 800 km - c'est loin Nogaro ;) - pour regarder passer des balayeuses :cry:
A l'unanimité on décide d'aller tourner sur les routes du coin : une bonne trentaine de TZ (250, 350, 750 ) et autres sur les routes champêtres c'est juste l'apocalypse !!

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 3753
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Ise » 14 Sep 2018, 08:30

Super reportage Oli :P

Merci de nous faire partager 8-)

Je peux poser une question bête ? :D Pourquoi vous emballez les roues ? :oops:
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5701
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Aurelia B20 » 14 Sep 2018, 08:41

Couvertures chauffantes pour que les gommes soient à bonne température dès le départ ! 8-)

Super le reportage, merci, par contre je pense que toutes ces contraintes parfois débiles me gonfleraient assez vite, comme le dit Noris ça manque un peu de "joyeux bordel" à mon goût :?

Quant à faire payer les chiottes, ça mériterait d'aller pisser sur la tente des organisateurs :mrgreen:
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
Olidelac
Messages : 167
Enregistré le : 13 Oct 2017, 14:59
LOCALISATION : 31

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Olidelac » 14 Sep 2018, 10:44

Il faut distinguer les bonnes contraintes et les mauvaises.

Les bonnes ont, depuis les années soixante-dix, eu pour effet d'augmenter la sécurité, et le papa de pilote que je suis ne s'en plaindra pas.
Mon petit pilote, non plus, d'ailleurs (il n'a rien, mais alors rien de rien, d'un fou-fou du guidon).

De plus, ces contraintes, notamment l'obligation de laisser les motos en état d'origine (à quelques petites modifications près) rendent la course plus "homogène", donc plus intéressante.
On risque moins de se trouver dans ces situations particulièrement désagréables où on bataille dans les zones de virages pour gagner des places... pour se faire déposer à la ligne droite suivante par des motos qui ont un accélérateur plus long… et qu'on retrouve au virage suivant…

Cette homogénéité se répercute sur le comportement des pilotes, et, à l'exception de quelques (heureusement rares) abrutis qui ont pour habitude de lâcher les freins en virage pour envoyer ceux qui les doublent dans le bac à gravier, la majorité des pilotes a un comportement sain et respectueux des autres.

Bien sûr, il y a les inconvénients de ces avantages : la mise sous scellé du moteur en est un, surtout quand on n'a pas anticipé le problème.
Pour la saison prochaine, nous anticiperons !


Et puis, il y a les mauvaises : payer pour pisser en est une d'insupportable !

O.
Modifié en dernier par Olidelac le 14 Sep 2018, 15:15, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
alain2933
Messages : 1309
Enregistré le : 29 Mai 2015, 18:34
LOCALISATION : Gironde Finistère
Contact :

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar alain2933 » 14 Sep 2018, 14:09

Bon sang que c'est bien écrit tout ça ! Un plaisir de te lire ;)
C'est vrai qu'on a connu Nogaro plus garni... J'aime beaucoup ton analyse du "loin" :D

Avatar de l’utilisateur
Olidelac
Messages : 167
Enregistré le : 13 Oct 2017, 14:59
LOCALISATION : 31

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Olidelac » 14 Sep 2018, 17:51

cbx a écrit :A l'unanimité on décide d'aller tourner sur les routes du coin : une bonne trentaine de TZ (250, 350, 750 ) et autres sur les routes champêtres c'est juste l'apocalypse

C'est dommage qu'ils n'aient pas retenu cette idée d'un Tourist Trophy gersois.

Ise a écrit :Pourquoi vous emballez les roues ?
Aurelia B20 a écrit :Couvertures chauffantes pour que les gommes soient à bonne température dès le départ


Quelques précisions sur les couvertures.
La température des pneus est une des principales préoccupations du weekend, parce que cette température influe sur l'adhérence et sur l'usure, qui elle même influe sur l'adhérence.

Les pneus s'usent très rapidement.
En catégorie 500 cc, qui est la catégorie la moins gourmande en pneus, on compte qu'un train de pneus dure un weekend (une séance de qualification et deux courses).
En réalité, ils ne sont pas efficaces aussi longtemps (si on peut dire), mais il est interdit d'utiliser plus d'un train par we (tous les pneus sont marqués).

La durée de vie des pneus dépend en partie du nombre de cycles de chauffe-refroidissement : pour arriver au bout du we dans les meilleures conditions, on laisse les couvertures branchées en permanence, ou, du moins, on fait en sorte de ne pas avoir de changements de température trop brusques.
Au stand, les couvertures sont branchées sur le secteur.
En pré-grille, il n'y a pas de prise de courant ; la durée d'attente en pré-grille pouvant durer une demi-heure, pendant laquelle les pneus pourraient refroidir, les couvertures sont alimentées par des groupes électrogènes individuels.

… groupes électrogènes que les assistants mettent sur des chariots qu'ils poussent à toute allure entre leur stand et la pré-grille, soit sur 1 km aller + 1 km retour quand on est sur l'ancien parking… d'où l'intérêt de la voiture entrée en fraude dans l'enceinte (voir plus haut) et qui a passé le we à faire camion pour les groupes et les béquilles.


Image


O.

Avatar de l’utilisateur
Ise
Messages : 3753
Enregistré le : 29 Mai 2015, 19:05
LOCALISATION : Aude, près de Castelnaudary

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Ise » 14 Sep 2018, 19:48

:o :o :o

Incroyable ! Pneus usés en 1 WE :shock:

Merci pour tous ces détails Oli :D
Tu m'as déjà donné envie d'y aller avec ton reportage, maintenant encore plus :P Pas à cause des pneus :lol: Pour TOUT savoir, car tu n'as pas tout raconté ;)
Premier WE de septembre c'est ça pour Nogaro ? :P
Toujours placer la barre haut… c'est plus facile pour passer dessous :D

http://clubdes5a.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Olidelac
Messages : 167
Enregistré le : 13 Oct 2017, 14:59
LOCALISATION : 31

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar Olidelac » 14 Sep 2018, 21:37

Ise a écrit :Premier WE de septembre c'est ça pour Nogaro ?

C'était ça cette année, mais le sera-ce l'année prochaine ?
Le calendrier des épreuves ne sort qu'en début d'année.

Un peu plus d'info sur les pneus : pour les 500 cc, un train de pneus coûte environ 300 €, et il fait une séance de qualif et 2 courses, soit 3 fois 20 minutes, ce qui fait un coût pneu de 300 €/heure, ou 5 €/minute.
Pour la catégorie 600 cc, ce doit être de l'ordre du double, et pour la catégorie 1000 cc de l'ordre du triple.

De là à penser que les gens qui se payent ça peuvent aussi payer quand il font pipi ou popo, il n'y a qu'un pas, que la Direction de ce circuit a allègrement franchi.

O.

Avatar de l’utilisateur
cacajou
Messages : 3885
Enregistré le : 30 Mai 2015, 03:29
LOCALISATION : essonne

Re: Des CB 500 de pas la bonne époque

Messagepar cacajou » 15 Sep 2018, 03:47

Ben heureusement que je n(y était pas .
Ils auraient fait fortune avec moi qui vais vidanger toute les deux heures avec ma prostate vieillissante :lol:


Retourner vers « Bourses , expos, sorties »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité