"Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Racontez nous votre projet ici , photos et historique de votre préparation , café racer, bober etc...
Avatar de l’utilisateur
Aurelia B20
Messages : 5944
Enregistré le : 27 Mai 2015, 07:52
LOCALISATION : Lyon

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Aurelia B20 » 02 Nov 2018, 19:01

C'est du caoutchouc noir (relativement) souple, si pas dispo en neuf j'en ai peut-être un qui traine quelque part, tu devrais grouper tes recherches pour limiter les frais de port :lol: :mrgreen:
Patrick
_______________________________________________________________________________________________________
CZ100 - CF50/C321 - C50M - Amigo - Dax ST70 - CB125SL - CB350K2 - CB450K2 - CB500 Four K1 - CB750 Four K1

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 02 Nov 2018, 19:02

Mon garde-boue étant revenu de la peinture, j'ai pu le replacer et dans la foulée y fixer le porte plaque modèle néerlandais et le porte plaque que j'ai confectionné dans une feuille de PVC de 3mm peinte de la même couleur. Je trouve que ça fait plus "propre"que de voir un dos de plaque brut.
J'ai reposé le fameux (et si précieux !) feu arrière d'origine après avoir intercalé en la glissant sur la vis, une entretoise découpée dans le corps d'un stylo bille au rebut (je garde ce genre de "déchet" car ça peut servir, la preuve !) ça évite que le vissage écrase le feu contre le garde boue.

Image


Image

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 02 Nov 2018, 19:54

Aurelia B20 a écrit :C'est du caoutchouc noir (relativement) souple, si pas dispo en neuf j'en ai peut-être un qui traine quelque part, tu devrais grouper tes recherches pour limiter les frais de port :lol: :mrgreen:


OK Merci. Vu les dimensions de la pièce j'imaginais une sorte de mousse dense à cellule fermées un peu comme celle qui sert à faire les manchons d'isolation thermique sur les tuyaux.
En attendant mon bricolage cale bien le jeu entre réservoir et selle.

A propos de "recherches" c'est le genre de truc qu'on découvre au fur et à mesure sans trop pouvoir anticiper. D'autant que je n'avais pas remarqué de jeu avant de démonter ! :?
En attendant, j'ai mis en œuvre l'idée que j'avais eu pour pouvoir repeindre en totalité les spires d'un ressort désoxydé ;) ;) ;)
J'ai utilisé le "bras de levier" que permet la crémaillère de mon statif de perceuse en l'utilisant en traction. A défaut d'un morceau de Dexion et de ses multiples trous j'ai utilisé une pièce de piètement de table ce qui permet au spray une accessibilité panoramique aux spires :D



Image


Image

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 02 Nov 2018, 20:07

Allez une petite "presque fini" pour le week-end, symphonie en Noir&Noir
(j'en ai profité que le ménage avait été fait pour éviter de salir mes pneus... et que ma femme avait le dos tourné,
j'ai pas pu résister à l'idée :lol: )

Image

Avatar de l’utilisateur
cbx
Messages : 2819
Enregistré le : 02 Juin 2015, 19:47

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar cbx » 02 Nov 2018, 22:19

Géo Trouvetout is back !! :idea: :idea:

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 03 Nov 2018, 09:18

cbx a écrit :Géo Trouvetout is back !! :idea: :idea:

Heu... si je n'ai pas trop d'oublis dans ma culture BD, Géotrouvetout était un inventeur (?) moi je ne suis qu'un bricoleur :)
mais c'est vrai qu'au boulot un de mes supérieurs hiérarchiques m'appelait de temps en temps MacGyver 8-)
De fait dans mon petit cercle familial, d'amis et de relations, j'ai acquis une petite réputation de "trouveur de solutions"

Pour blaguer je leur dis que c'est dans mes gènes et que je dois être un descendant de la famille Lavoisier,
pas le chimiste célèbre pour sa citation "Rien ne se perd, rien ne se crée , tout se transforme"
mais son cousin Marcel, le brocanteur qui lui avait dit "Rien ne se perd, tout se récupère"
malheureusement éclipsé par son illustre parent l'histoire n'a pas retenu son prénom :D

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 03 Nov 2018, 16:03

Aurelia B20 nous donne un bon "truc" pour mettre en place un ressort de béquille.
http://www.cb500four.com/fofo_cb500four/viewtopic.php?f=29&t=1542&start=290
Mon propre besoin étant trop ponctuel pour que je me lance dans la confection d'un outil one-shot, je m'en suis inspiré :
j'ai utilisé un bout de tuyau de plomberie en cuivre que j'ai enquillé sur le téton de la béquille utilisé comme point de levier.

(il était déjà cintré mais si vous utilisez du cuivre recuit en couronne vous risquez de le cintrer : utilisez du tuyau en barre)

Ca glisse beaucoup moins facilement que sur une tige en acier mais le tuyau tenant tout seul en place
on a tout loisir pour faire glisser le ressort en place à l'aide d'un coup de marteau sur une cale en bois :D

Image

PS vous remarquerez aussi le bout de tuyau d'irrigation goute à goute placé sur l'extrémité du bras de la béquille ;)

andre
Messages : 17
Enregistré le : 06 Nov 2018, 15:40
LOCALISATION : BEAUVAL EN CAUX

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar andre » 08 Nov 2018, 10:16

bonjour, comme vous, je viens d"acquérir un CF50 hormis le carter de chaîne, il est complet. Concernant la carrosserie, je vais pouvoir me débrouiller, mais concernant la partie mécanique, c'est un autre problème. Je voudrais cependant , avant de le porter chez le concessionnaire pour remise en marche effectuer la vidange du moteur et de la boîte. Pourriez-vous me renseigner sur les huiles à utiliser, ainsi que les contenances. Je souhaiterais également vider le réservoir de sa mauvaise essence et mettre du produit pour parfaire le nettoyage, avez-vous des conseils? s'il vous reste des pièces de ce vélomoteur en double, je serais naturellement intéressé Merci

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 87
Enregistré le : 15 Sep 2016, 21:50
LOCALISATION : Oléron

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar Dominique » 08 Nov 2018, 16:53

Re Bonjour :)
Pour le carter de chaine, c'est vu sur un autre post.

Pour ce qui est de la mécanique je ne comprends pas bien la logique : si c'est pour porter la machine chez le concessionnaire ( il est au courant et d'accord ? ) pourquoi s'occuper de la vidange auparavant ? parce que pour une simple "remise en marche" pas besoin de concessionnaire.

Si il n'a pas tourné la question à se poser en premier c'est "depuis combien de temps ?" mais apparemment puisqu'il semble y avoir de la compression ce n'est pas cassé et ce n'est pas non plus gommé-collé donc ça vaut la peine avant toute chose d'essayer de le démarrer; en tout cas moi c'est ce que je ferais.
Vérifier la bougie et profiter qu'elle est démontée pour pulvériser un peu d'huile dans le cylindre puis faire tourner quelques cycle à vide, juste histoire que le moteur ne démarre pas complétement à sec. Bien sûr ensuite remonter la bougie mais avant une chose également facile à faire c'est de vérifier si elle fait des étincelles : enfoncer la bougie démontée dans son anti-parasite, faire toucher le culot sur une partie métallique (non peinte) du moteur et faire tourner quelques tours vigoureusement : si tout est à peu près OK la bougie doit faire de belles étincelles bleue.
Pour vérifier le niveau d'huile c'est coté droit du moteur et en profiter pour voir son état de "noirceur" au besoin appoint ce n'est pas la peine d'en changer si c’est pour la vidanger ensuite ! La capacité c'est 0,8 L (c'est gravé sur le carter ;) ) il n'y a qu'un carter d'huile commun à la boite et au moteur, c'est un système à barbotage. De l'huile semi-synthèse 10-40 fait largement l'affaire (les lecteurs peuvent donner leur propre avis...) pas la peine de mettre de l'huile de chez Dior ou Hermès car ce type de graissage commun nécessite des vidanges plus rapprochées que sur des moteurs à carter séparés.

Ensuite débrancher sur le robinet la durite d'essence qui va au carburateur et trouver un moyen pour y faire couler de l'essence fraiche (95 et si possible pas E10, sinon 98) par exemple avec une seringue ou un mini entonnoir (moi j(avais utilisé une "pissette" (tiens un "truc" pour la rubrique "astuces"). Levier de starter en position haute, gaz au 1/3 et normalement après 3/4 coup de pédale ça part. Presque tout de suite commencer à baisser progressivement le levier de starter vers le bas. Ne pas trop accélérer à vide, donner juste des petits coups de gaz comme pour empêcher que ça cale. Après si ça démarre et tourne à peu près bien, le concessionnaire pourra éventuellement en effet vérifier, le bon calage de l'allumage, le jeu aux soupapes, la richesse de carburation. Si on va jusque là après une montée de l'huile en température il sera temps de profiter que le moteur est chaud pour faire une vidange ( le soir c'est l'idéal, on laisse égoutter toute la nuit et les petites particules de métal fréquentes sur ce genre de moteur s'évacueront d’autant mieux )

Mais mais mais mais mais .... si tout ne se passe pas comme ça il faudra commencer point par point une recherche systématique de panne et sur ce coup là j'espère que je ne serai pas tout seul sur la Hotline parce que des trucs à vérifier ce n'est pas ça qui manque :D

En attendant, le manuel du conducteur de la version Belge (C320S) peut être téléchargé ici :

https://4-stroke.net/download/owner-s-m ... ch%5D=C320

Merci Aurelia et le forum 8-)

andre
Messages : 17
Enregistré le : 06 Nov 2018, 15:40
LOCALISATION : BEAUVAL EN CAUX

Re: "Rafraichissement" d'un C320S (=CF50)

Messagepar andre » 12 Nov 2018, 17:38

j'ai maintenant l'habitude de faire mes vidanges moi-même, tout simplement une fois, j'ai déposé mon 1100 ZZR chez le concessionnaire, et il l'a confié probablement à un apprenti. Pas de problèmes sur le principe, il faut bien qu'il apprenne. Mais vu la machine, de surplus débridée je pense qu'il aurait dû faire contrôler le travail par un chevronné. D'où ma méfiance. Résultat trop d'huile dans le moteur. Si je porte mon C320 chez mon concessionnaire, je crains que la bobine et le condensateur soient fichus. Comme ce genre de pièces je ne sais pas les changer,là, je préfère passer par eux plutôt que d'acheter ces 2 pièces alors qu'une seule est en panne. D'autant que ce n'est pas franchement donné


Retourner vers « Votre projet de rénovation autres que origine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité